Comment gérer seul la location d’un appartement ?

Si vous êtes propriétaire d’une maison ou d’un appartement et que vous recherchez un locataire, plusieurs options s’offrent à vous. Soit le propriétaire peut tout gérer lui-même, soit il peut engager un administrateur tiers. Lorsqu’un propriétaire décide de gérer lui-même sa propriété, il est responsable de trouver des locataires, de s’occuper de l’entretien courant, d’effectuer les réparations nécessaires et d’établir l’état de la propriété.

En même temps qu’un gestionnaire tiers gère l’ensemble de ces éléments. Quels sont les avantages et les inconvénients de ces options, et comment varient-elles selon le type de propriétaire ? Le sens de « qu’est-ce qu’un mandat de location-gérance ? » Élargissement de ses horizons; tour d’horizon.

Gérer seul une location : les avantages de la situation 

Le vieil adage dit que personne ne peut mieux vous aider que vous. C’est probablement ce que de nombreux propriétaires vivent dans leur tête lorsqu’ils décident de prendre en charge leur espace par eux-mêmes. Près des deux tiers des propriétaires actuels préfèrent s’occuper eux-mêmes de la gestion immobilière.

Cette décision est d’abord motivée par des considérations économiques, mais elle reflète aussi la volonté et la volonté des buckaroos de prendre en charge leur propre gestion immobilière. Certes, gérer sa propre gestion de localisation peut être une entreprise longue et risquée.

Gérer seul sa location  : une tactique facile…

Il y a des avantages à faire sa propre gestion immobilière. La première va de soi : ne pas externaliser la gestion immobilière permet d’économiser une tonne d’argent en supprimant des commissions qui peuvent représenter jusqu’à 8 % du loyer perçu. Enfin, la gestion locale seule n’est pas toujours un obstacle insurmontable. Si un propriétaire est bien informé et respecte toutes les règles, le locataire pourra déménager, ce qui donnera au propriétaire plus de liberté et au locataire la tranquillité d’esprit.

En effet, outre la rédaction du bail (tâche fastidieuse qui peut être facilitée en téléchargeant le modèle type fourni par E-Gérance), la gestion courante d’un bien locatif (encaissement des loyers, publication des avis d’expulsion, etc.) peut typiquement être manipulé avec peu de difficulté de la part du propriétaire. En matière de gestion locative, ce type de service est idéal pour les propriétaires paranoïaques qui veulent tout savoir de ce qui se passe dans leur logement et surtout avoir une parfaite maîtrise de leur environnement.

Gérer votre bien avec un logiciel de gestion 

Alors qu’un propriétaire souhaite faire cavalier seul dans la gestion de sa propriété, mais réalise qu’il a besoin d’aide, il peut se tourner vers un logiciel ou un outil de gestion immobilière pour obtenir de l’aide. Ces programmes, qui coûtent généralement quelques centaines d’euros et sont développés par des experts du secteur, agissent comme une aide à la gestion en conservant des données cruciales sur les propriétés louées et leurs locataires et en fournissant des rappels automatiques pour les tâches liées au paiement des loyers et des services publics (telles que le suivi des paiements, recalcul de facture et envoi de courrier).

De cette façon, le logiciel de gestion immobilière trouve l’équilibre idéal entre l’entretien de la propriété par le propriétaire et la gestion professionnelle, ce qui profite grandement au propriétaire mais nécessite toujours beaucoup de temps et d’efforts de la part du propriétaire. Vous devez également être conscient que ces outils peuvent faire des erreurs et ne remplacent pas le fait de suivre vous-même l’actualité. Il est important de les utiliser avec prudence car ils ne déchargent pas le propriétaire des responsabilités de gestion.

A lire aussi : comment ouvrir une agence de gestion locative ?

Pourquoi faire appel à une agence immobilière traditionnelle au lieu de le prendre en charge?

La deuxième façon d’éviter la gestion immobilière consiste à engager une agence immobilière traditionnelle pour la gérer en votre nom. On estime qu’à l’heure actuelle, 50% des propriétaires préfèrent gérer seuls la location de leur bien, tandis que les 50% restants font appel à des agences de location.

Quels étaient les avantages

Lorsqu’un propriétaire engage un agent immobilier pour s’occuper de sa propriété, il peut être tranquille. Du fait que l’agence est l’unique point de contact du localisateur, celui-ci est déchargé de toutes les responsabilités courantes et n’a plus qu’à attendre que les comptes périodiques lui soient envoyés. Cela peut être particulièrement utile si le propriétaire n’est pas situé à proximité de la propriété, n’a pas le temps de gérer la propriété ou possède un important portefeuille immobilier qui nécessite de jongler constamment entre de nombreux contrats de gestion. Ainsi, il est clair que tout propriétaire, qu’il soit à la recherche d’un soulagement à court ou à long terme, peut bénéficier des services d’une agence immobilière.

En pratique, cela signifie que le propriétaire n’est plus responsable de choses telles que les augmentations de loyer, les préavis tardifs et les résiliations anticipées de bail ; au lieu de cela, l’agence est responsable de ces tâches administratives et d’autres, telles que la rédaction du bail, la modification des bails, l’annulation des baux et la gestion d’éléments tels que les inspections d’emménagement et de déménagement et les factures de services publics.