Quel est le délai de réponse assurance loyer impayé ?

Les loyers impayés ou les versements hypothécaires sont le pire cauchemar du propriétaire. Comme la loi n’est pas toujours de leur côté, l’expulsion d’un locataire qui n’a pas payé peut être un processus difficile. L’assurance des locataires protège les propriétaires contre les pertes financières dans le cas où un locataire cesse de payer le loyer.

Comment fonctionne une police d’assurance garantie locative, combien coûte-t-elle et où puis-je obtenir la meilleure police d’assurance garantie locative (GLI) ? Dans cette série de questions, Selectra pose les questions.

Qu’est-ce qu’une police d’assurance de garantie de loyer ?

Pour protéger le propriétaire des loyers impayés, une police d’assurance GLI offre plusieurs garanties et choix de personnalisation. Le GLI est basé sur la garantie des loyers impayés, qui a une durée et un montant maximum. Même si le locataire ne paie pas, le propriétaire est certain de toucher son loyer L’assurance du locataire couvre souvent le coût de la réparation de tout dommage qu’un locataire cause au bien locatif. 

Avec la garantie de résiliation anticipée, le GLI paiera le loyer jusqu’à ce qu’un nouveau locataire emménage si le locataire actuel décède ou déménage avant la fin de la durée du bail. La garantie protection juridique et recours est facultative et couvre notamment les frais d’avocat et d’éviction si vous décidez d’intenter une action en justice contre votre locataire. Garantie locative saisonnière : disponible en complément, cette garantie renchérit significativement le coût de la couverture GLI mais rembourse les locataires en cas de vacances.

Est-il nécessaire d’avoir une garantie de loyer en place ?

Le propriétaire n’est pas tenu d’avoir une assurance locative, contrairement aux polices MRH, et le locataire n’est pas tenu de souscrire une assurance pour les loyers impayés. Pourtant, c’est une assurance cruciale pour protéger ses revenus complémentaires venus d’ailleurs. Il est vrai que les répercussions d’un loyer impayé peuvent être graves pour les propriétaires. Le propriétaire n’est pas indemnisé si le locataire ne paie pas son loyer, décède ou commet une fraude.

Les propriétaires sont fortement incités à souscrire à une assurance locative si le loyer qu’ils perçoivent représente une part substantielle de leurs revenus annuels, s’ils ont contracté un emprunt ou si le locataire remplit les critères pour bénéficier des aides au loyer. GLI est une couche de sécurité supplémentaire qui ne peut être négligée. Étant donné que les différentes polices d’assurance des locataires ont des limites de couverture et des franchises différentes, il est important de magasiner et d’obtenir de nombreux devis avant de choisir une police.

Quand le loyer est en retard, que se passe-t-il avec l’assurance ?

Les propriétaires peuvent récupérer leur argent et continuer à percevoir leur loyer s’ils disposent d’une garantie de loyer, à condition qu’ils satisfassent à toutes les exigences de la compagnie d’assurance. Les assurances GLI peuvent être souscrites pour tout type d’habitation, qu’il s’agisse d’un appartement, d’une maison, d’un parking ou d’un garage.

En cas de retard de loyer, le propriétaire peut demander une indemnisation en prenant les précautions suivantes :

  • Un préavis de 15 jours doit être envoyé au propriétaire.
  • Si le loyer est en retard de plus de 35 jours, le propriétaire peut exiger le paiement en envoyant une lettre recommandée demandant le paiement.
  • Transférez les documents du locataire à la compagnie d’assurance dans les 40 jours. Ce dernier s’assure de l’éligibilité du locataire en vérifiant les documents qu’il a fournis.
  • Si le locataire est en retard de 60 jours, la société de caution enverra une demande de paiement via l’huissier de caution du tribunal ; c’est la première étape pour obtenir le remboursement de la caution et l’expulsion du locataire.
  • En cas de retard de 90 jours, l’assureur indemnisera le propriétaire pour les trois mois de loyer non perçus et continuera à le faire chaque mois par la suite jusqu’au montant maximum prévu au contrat.
  • Pour cette raison, le propriétaire doit attendre trois à quatre mois pour percevoir le loyer en retard avant d’agir.

Quels sont les prérequis pour souscrire à une assurance locative ?

Il y a des exigences que le propriétaire et le locataire doivent remplir avant de souscrire à une police d’assurance du locataire. Le premier besoin est que le locataire soit solvable, c’est-à-dire qu’il puisse justifier d’une stabilité financière et d’une capacité à payer un loyer. Par conséquent, les propriétaires ont souvent besoin que les locataires aient un revenu combiné de trois fois le loyer mensuel et qu’ils aient un historique d’emploi sécurisé (CDI ou garant pour les étudiants) afin d’obtenir une assurance locative.